Nos conseils pour acheter une résidence secondaire

Dislike

Votre désir comme plusieurs autres Français est de vous offrir une résidence secondaire pour passer de bons moments et changer d’environnement avec votre famille pendant les vacances, un week-end. Une maison en campagne, une villa en bordure de mer sont des projets qui vous tente, mais il faut y réfléchir avant de se lancer. C’est un projet qui nécessite beaucoup de réflexion et de responsabilités. Néanmoins, il n’est pas mauvais de se faire plaisir. Voici donc quelques conseils pour acheter une résidence secondaire.

Les résidences secondaires : un chiffre record

D’après l’étude récente publiée par l’INSEE, les résidences secondaires atteignent un record très considérable. Le dernier recensement de janvier 2020 publié le 8 décembre passé révèle que le nombre des résidences secondaires atteint 3,6 millions. Autrement dit, plus de 60 000 résidences secondaires se sont ajoutés, un record très élevé par rapport aux ans passés. À la fin du premier confinement, on note au sein des français une augmentation des investissements dans l’immobilier notamment l’achat des résidences secondaires pouvant engendrer une augmentation de ces chiffres à la fin de l’année 2020.

Comment bien investir dans une résidence secondaire ?

Les résidences secondaires sont liées à des taxes fiscales très lourdes. Il faut payer des impôts locaux même dans le cas où le propriétaire y passe une minime partie de l’année dans sa résidence. Pour alléger toutes ces charges, plusieurs options d’investissement s’offrent au propriétaire :

·         Mettre en location saisonnière

Investir en locatif est une opportunité qui s’offre au propriétaire pour réduire les dépenses fiscales liées à l’achat de la résidence secondaire. La mise en location fait des produits de l’activité, un profit à titre commercial et industriel. Ainsi, tous les frais liés à la résidence sont directement enlevés de cette recette. Le prélèvement le plus avantageux est le régime simplifié qui permet de bénéficier de 50 % d’abattement fiscal forfaitaire.

·          Location meublée pour les touristes

La résidence secondaire peut être aussi meublée et louée à des touristiques. Pour ce faire, le propriétaire doit nécessairement adresser une requête au ministère pour l’obtention d’un agrément. Dans le cas contraire, il doit faire la déclaration de ses recettes et un prélèvement de 15 % sera fait. Dans ce cas, l’abattement fiscal forfaitaire peut varier entre 50 et 71 %.

On peut également investir dans la location pour un tournage et d’autres activités rentables qui allégeront ou payeront la quasi-totalité des frais liés à votre résidence.

Pour rentabiliser ces investissements, le choix de l’endroit ( campagne, en bordure de mer, un chalet à la montagne, etc.) et la proximité des transports restent des atouts incontournables. Il faut que le lieu soit facile d’accès pour vous, mais également pour vos futurs locataires saisonniers.

Les résidences secondaires vivent une révolution.

 Les résidences secondaires vivent depuis le confinement une révolution. Le télétravail et la crise sanitaire sont en grande partie les raisons de cette révolution. Les demandes d’acquisition d’une résidence secondaire deviennent de plus en plus élevées. Les Français sont intéressés désormais par les avantages que présentent les résidences secondaires après le confinement. Les sondages réalisés révèlent que la majorité des Français taille une grande importance à leur cadre de vie. Le confinement a amené la majorité à revoir ses priorités.

Combien vaut une résidence secondaire ?

Le prix d’une résidence secondaire qu’importe la région est de 268 100 €. Pour devenir propriétaire d’une résidence secondaire, il faut prévoir un budget en moyenne de 268 100 €. Après l’achat, le coût de l’entretien, des taxes et des impôts sont une autre dépense qu’il ne faut surtout pas négliger. Il faut noter que l’entretien d’une résidence secondaire dépend du confort et de l’aspect que l’on veut lui donner.

  • Le ménage et le jardinage peuvent avoisiner 700 € par an.
  • Le coût du chauffage dépend de la région et des périodes. Néanmoins, il faut noter que cela peut vous prendre entre 950 et 1000 € par an
  • Les impôts, les frais fiscaux, l’assurance ne sont pas à négliger. Il fait tout évaluer et y réfléchir mûrement avant de se lancer.

L’achat d’une résidence secondaire peut faire dépenser que prévu. Il faut donc prévoir un budget conséquent pour ne pas être surpris désagréablement. Évaluer le coût des moindres détails sera d’une précieuse aide.

Quelques régions françaises et le prix d’achat d’une résidence secondaire ancienne ou neuve

  • Île-de-France : 358 100 €
  • Champagne-Ardenne : 163 000 €
  • Picardie : 174 600 €
  • Haute-Normandie : 213 600 €
  • Centre : 186 600 €
  • Basse-Normandie : 234 200 €
  • Bourgogne : 234 200 €
  • Nord-Pas-de-Calais : 232 800 €
  • Lorraine : 133 600 €
  • Alsace : 201 700 €
  • Franche-Comté : 158 100 €
  • Pays de la Loire : 264500 €
  • Bretagne : 276 900 €
  • Poitou-Charentes : 307 300 €
  • Aquitaine : 34 500 €
  • Limousin : 118 900 €
  • Rhône-Alpes : 292 400 €
  • Auvergne : 131 100 €
  • Languedoc-Roussillon : 192 700 €
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : 357 600 €

Acheter une résidence secondaire demande une réflexion et une connaissance sur les contours et les frais qui s’imposent. Il faut également savoir comment le financer pour ne pas sortir perdant.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.