Faire un investissement locatif bien choisir la ville

Dislike

L’immobilier est une question de localisation. La localisation est peut-être le facteur le plus déterminant pour l’accessibilité, la disponibilité et la demande de logements. Un emplacement plus souhaitable se traduira presque toujours par des prix plus élevés par rapport à des logements similaires situés dans des endroits moins souhaitables.

La localisation est le principal facteur qui déterminera si un bien immobilier est un bon investissement immobilier ou non. Toutefois, ce n’est pas parce qu’une propriété est chère ou se trouve dans une zone où les prix sont élevés qu’elle sera un investissement rentable. À l’inverse, les propriétés à bas prix situées dans des régions à prix modérés ne sont pas nécessairement rentables non plus.

Quel est donc l’endroit idéal pour un investissement immobilier ?

La réponse générale est que l’emplacement doit être souhaitable pour la personne que vous essayez d’attirer tout en vous rapportant un bénéfice.

Cherchez-vous un bon endroit pour attirer des locations saisonnières ? Recherchez des lieux proches de caractéristiques saisonnières spécifiques, comme des stations de ski, des lacs ou des plages.

Cherchez-vous à attirer des locataires à l’année ? Recherchez des lieux où il est généralement plus abordable de louer que d’acheter.

Choisissez le bon quartier

Une fois que vous avez sélectionné le bon marché, il est temps de restreindre votre recherche au bon quartier. Choisir le mauvais bien immobilier dans le bon marché peut être aussi désastreux que de choisir le mauvais marché tout court.

Pour cela, vous devez chercher un quartier qui a du solide :

  • Niveaux de revenus
  • Etablissements scolaires
  • Commodités
  • Transport

Conseils pour investir dans l’immobilier :

Une fois que vous avez choisi le meilleur marché et le meilleur quartier de ce marché pour l’investissement, il est temps de passer à l’étape finale : le choix de la bonne propriété.

L’objectif est de trouver le meilleur bien, dans les limites de votre budget, qui vous donnera le meilleur rendement par rapport au loyer prévu.

Pour ce faire, vous devrez procéder à une analyse :

  • L’évaluation
  • L’inspection
  • Les coûts d’acquisition
  • Les coûts permanents
  • L’évaluation

Un tiers évaluateur vous donnera la meilleure idée de la valeur de la maison que vous envisagez d’acheter par rapport à d’autres propriétés similaires dans le voisinage. Ce n’est pas parce qu’un bien immobilier correspond à votre budget que vous faites une bonne affaire. L’expert évaluera la propriété et la comparera à d’autres maisons vendues récemment ou à d’autres maisons sur le marché, comme si c’était une affaire de goût. Le rapport de l’évaluateur vous donnera une bonne idée de la juste valeur marchande de la maison, que vous pourrez ensuite comparer au prix de liste.

L’inspection

Une inspection indépendante effectuée par un inspecteur professionnel vous donnera un aperçu de ce qui se passe sous le capot, si vous voulez. L’inspection vous indiquera s’il y a des problèmes majeurs potentiels avec des éléments tels que les fondations, l’électricité, la plomberie, le toit, les fenêtres, la climatisation et même les parasites. Ce sont tous des éléments coûteux à réparer en cas de problème, dont vous devrez tenir compte lorsque vous envisagerez le montant potentiel de votre investissement.

Le coût d’acquisition

Si vous envisagez de financer le prix d’achat de la maison par un prêt hypothécaire, vous devez faire le calcul de la somme initiale qu’il vous en coûtera pour acquérir la propriété et la préparer à être mise en location.

Les coûts permanents

Vos frais courants seront inclus :

  • Les paiements mensuels du prêt
  • Impôts fonciers
  • Assurance
  • Frais de gestion
  • Maintenance
  • Frais de location

Ce dernier chiffre vous aidera à déterminer si votre propriété se traduira par un flux de trésorerie positif, par rapport au revenu locatif mensuel qu’elle génère.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.