Location immobilière : Louer une maison ou un appartement

Dislike

Louer une maison ou un appartement peut sembler très difficile quand on ne sait pas vraiment s’y prendre. Il convient de connaître les étapes pour s’en procurer mais aussi être en règle. Voilà pourquoi il existe des professionnels immobilier qui peuvent vous aider et vous accompagner dans cette lancée en vous prodiguant les meilleurs conseils. 

Quels sont les grandes étapes d’un projet de location ? 

Vous devez commencer par définir vos critères de recherche c’est à dire si vous désirez par exemple une maison ou un appartement meublé ou non, connaître votre budget, le type de bien que vous voulez louer, connaître la localisation, la luminosité, etc.

• Recherche du logement 

La recherche du logement se fait souvent sur internet. Vous pouvez décider toutefois de confier cela à des professionnels qui s’en occuperont pour vous. 

• Visiter du bien 

Après avoir trouvé la maison qui vous plaît, il convient maintenant de passer à la visite. Il ne s’agit pas d’une simple visite mais vous devrez poser toutes les questions que vous avez. Par exemple pour les fenêtres vous devez connaître l’isolation phonique et thermique, l’humidité, etc…, les radiateurs (performance, nombre et positionnement). Si vous aimez être au calme, regardez les appartements aux alentours et demandez qui sont les voisins (famille, étudiant, jeune couple avec enfant) 

• Constitution et dépôt d’un dossier de candidature 

Il faut également veiller à constituer votre dossier de candidature. Veillez à fournir les bonnes pièces et surtout prouver votre solvabilité, car c’est ce que recherche les propriétaires au delà de toute autre chose. 

• La Signature du bail 

Une fois le dossier soumis et validé, vous devez maintenant passer à la signature du bail qui est également une étape cruciale pour louer votre nouvelle maison.

• Assurance habitation

Lorsque l’on emménage dans un logement, il faut absolument une assurance habitation. C’est la responsabilité du locataire que de souscrire à l’assurance multirisque habitation de son choix et la remettre à son gestionnaire.

• Souscription à un fournisseur d’énergie

Avant d’entrer dans votre appartement, il faut aussi que vous souscriviez à un fournisseur d’énergie pour avoir l’électricité chez vous et l’eau chaude. Pensez bien à le faire plusieurs jours avant pour ne pas être bloqué.

• Etat des lieux et remise des clés 

Et voilà tout est fait , vous avez visité et vous pris les cles. Vous êtes désormais prêt pour emménager sereinement dans votre nouveau chez vous. 

Comment faire la recherche du bien idéal ?


Recherche du logement 

Pour la recherche d’un appartement à louer vous avez le choix : Soit vous le faites seul, soit vous faites appel à une agence. Sachez toutefois que faire appel à une agence a de nombreux avantages.

Les avantages de faire appel à une agence :

une agence vous proposera un grand nombre de biens, les professionnels ont une grande connaissance du marché local et des prix. Une bonne équipe vous ait dédiée pour examiner les offres adaptées aux critères. Lorsque l’on loue un appartement à un particulier il faut faire très attention car ceux-là peuvent faire n’importe quoi ! En effet, chacun gère son logement comme il l’entend et si vous ne vous y connaissez pas bien sur les droits du logement et des locataires, cela peut être compliqué. De plus, le propriétaire peut être parfois très exigeants sur certaines choses comme l’état des lieux et le dépôt de garantie.


Louer meublé ou non meublé ?

Location vide :

Contrairement à la location d’un bien meublé pour lequel le locataire s’installe sans apporter ses propres meubles, la location d’un bien vide implique que le locataire apporte son mobilier. Dans le cas d’une location immobilière vide, on considère que le locataire est mieux protégé que pour une location meublée, car les conditions de location sont moins précaires. Pour une location vide, le bail signé avec le propriétaire est de 3 ans renouvelables. La location d’un bien vide garantit un certain nombre de droits au locataire notamment le fait de pouvoir quitter le logement avant la fin du bail. Cependant pour que la résiliation soit légale, le locataire doit respecter un délai de préavis de 3 mois. Ce préavis doit être envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception au propriétaire du logement. Une fois les 3 mois écoulés, le bail est rompu : le locataire est libéré de ses engagements, il ne paie plus de loyer et doit libérer le bien occupé  

La location meublée :

Contrairement à la location d’un bien vide, la location d’un bien meublé convient davantage aux locataires qui n’ont pas encore leur propre mobilier : étudiants, jeunes professionnels… Pour le locataire : un bail d’un an minimum, moins précaire qu’auparavant pour le locataire. Le bail d’une location meublée doit obligatoirement être écrit depuis la loi de cohésion sociale de janvier 2005 (en deux exemplaires). Le locataire fixe librement les conditions du bail avec le propriétaire (Durée minimum d’un an ou neuf mois pour les étudiants, Montant de l’éventuel dépôt de garantie, Caution solidaire éventuelle, Loyer et révision du loyer, Conditions de renouvellement du bail…).

Les conditions de résiliation 

Le locataire peut quitter le logement quand il le souhaite sans donner de raisons, à condition de respecter le délai d’un mois de préavis. Pour cela, il envoie la demande avec une lettre recommandée avec accusé de réception. 

 Pour le locataire :

les obligations sont de payer son loyer et ses charges à l’échéance mensuelle prévue, Ne pas transformer le logement sans avoir demandé l’accord préalable du propriétaire : peintures, trous dans le mur…Utiliser le logement comme résidence principale, Effectuer les réparations locatives et le menu entretien du logement. 


• Le loyer 

– Le montant du loyer est fixé librement par le bailleur au début du bail : ce montant est bien évidemment inscrit dans le bail signé par le locataire et le représentant du bailleur, le mandaté dans la gestion locative du bien.

– Le loyer comme les charges se paient mensuellement par avance, c’est-à-dire au début de chaque mois. A la remise des clés qui marque l’entrée dans le logement, le locataire doit donc payer un loyer et des provisions sur charges. 

– Le loyer peut être réglé par chèque, par virement bancaire ou bien par prélèvement automatique (avec l’accord du débité) à l’intermédiaire mandaté qui le reverse ensuite au bailleur (en retirant le montant des honoraires). 

– Le loyer d’un logement privé peut être revalorisé une fois par an si le contrat de bail le prévoit. Si le bail ne contient pas de clause de révision (indexation), le montant du loyer reste le même durant toute la durée du bail. Exceptionnellement, le loyer peut être majoré en cours de bail si le propriétaire réalise des travaux d’amélioration. L’augmentation du loyer est limitée et ne peut pas être supérieure à la variation de l’Indice de Référence des Loyers (IRL) publié chaque trimestre.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour chercher votre logement à louer et que vous voulez une maison où un appartement avec certains critères qui répondent à vos besoins, faites appel aux agences immobilières. Vous serez sans doute satisfait.

Laissez un commentaire