Description

Pour pouvoir mettre en vente un bien immobilier, il est important de faire des diagnostics. En plus d’être une pratique exigée par la loi, ces diagnostics vont vous permettre de mieux estimer le bien. Si vous comptez mettre en vente un bien, découvrez ici les diagnostics à faire pour compléter le dossier de diagnostic technique de votre bien à vendre. En savoir plus sur les diagnostics immobiliers sur le site : https://www.diagnostic-expertise.com/

Le diagnostic loi Carrez

C’est le premier diagnostic sur la liste à être obligatoire, à condition que la maison ou l’appartement à vendre soit en copropriété. Si ce n’est pas le cas, si le bien à vendre est au nom d’une seule personne, le diagnostic du métrage en loi Carrez est facultatif. Il vous permet de connaitre précisément la superficie totale de votre logement à vendre. Cette superficie calculée par la loi Carrez inclue uniquement les espaces à vivre dont la hauteur est d’au moins 1m80. Il est à préciser que les espaces d’extension comme le garage, la cave à vin ou les terrasses ne sont pas inclus dans le calcul imposé par la loi Carrez.

Le diagnostic électrique et gaz

Les diagnostics électricité et gaz sont effectués séparément. Le diagnostic électrique est obligatoire pour tous les logements dont l’installation électrique date de plus de 15 ans. Après le contrôle par un spécialiste, un certificat de conformité électrique doit être remis au propriétaire pour qu’il puisse vendre le bien immobilier. Le diagnostic gaz lui aussi est obligatoire pour une maison ou un appartement équipé d’une installation de gaz naturel qui date de 15 ans et plus. Puisque l’installation du gaz est assez vieille, un contrôle prouvant la conformité de l’équipement est obligatoire avant la vente du logement. À noter que les résultats des diagnostics gaz électricité sont valables pendant trois ans. Ainsi, si le bien immobilier n’est pas vendu dans ce délai, ces deux diagnostics devront être renouvelés.

Le diagnostic amiante, plomb et termites

Les diagnostics amiante, plomb et termites sont effectués séparément. Le diagnostic amiante est obligatoire dans le cas où le permis de construire du logement à mettre en vente a été obtenu avant le 1er juillet 1997. Ce diagnostic est obligatoire aussi bien dans le cas d’une copropriété que dans celui d’un logement indépendant. En ce qui concerne le diagnostic de plomb, il est obligatoire pour tous les logements dans le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1949. Si le seuil de contenance de plomb est dépassé, la durée de validité du bien est de seulement un an. Quant au diagnostic termites, il est obligatoire pour tous les logements implantés dans une zone où un préfet sur les termites a été publié. Il est à préciser que le résultat de ce diagnostic est valable pendant seulement six mois. Si votre bien immobilier n’est pas vendu dans ce délai, vous devrez refaire un diagnostic termites.

Le diagnostic performance énergétique ou DPE

Il est évident que l’énergie est un élément essentiel dans un logement pour garantir un quotidien des plus confortables. C’est justement pour cette raison que le diagnostic de performance énergétique est obligatoire lors d’une vente (ou une location) de maison ou d’appartement. C’est un diagnostic qui permet de déterminer en chiffre les besoins énergétiques de la maison ou l’appartement. Pour cela, des spécialistes devront inspecter minutieusement tous les équipements intérieurs, le système de chauffage, la chaudière et l’isolation thermique. Après ce contrôle, ils pourront déterminer en kWh/m² l’énergie primaire consommée par le logement durant une année. Pour s’assurer que les résultats de votre DPE sont fiables, il est fortement conseillé de se tourner vers un diagnostiqueur de renom.

Les diagnostics immobiliers facultatifs

Sur la liste des diagnostics immobiliers pour une vente, certains diagnostics sont déclarés comme facultatifs. Ce qui est par exemple le cas du diagnostic Internet et mobile. C’est un diagnostic qui permet de déterminer les performances des réseaux mobiles et des connexions Internet sur la maison avec différents opérateurs. Le diagnostic mérules est aussi sur la liste, mais il reste facultatif. Vous n’êtes donc pas obligé d’informer votre acquéreur de la présence ou l’absence de mérules dans votre bien immobilier. Outre le diagnostic mérules et le diagnostic Internet et mobile, il existe plusieurs autres diagnostics immobiliers facultatifs lors d’une vente.

Articles Similaires

L’achat immobilier est, selon 34% des français interrogés, le plus engageant dans une vie. Il ...
ImmoFR
28/10/2019
Il est préférable de payer de sa propre poche le prix d’un logement. Ce que bon nombre de ...
ImmoFR
30/09/2019
Bien choisir les matériels à louer Quel que soit le matériel pour réaliser des travaux de chantier, ...
ImmoFR
26/09/2019